Accueil A la une Maître Mbaye Gueye sur le dossier de Médinatoul Salam : « Cheikh Béthio Thioune doit être jugé »

Maître Mbaye Gueye sur le dossier de Médinatoul Salam : « Cheikh Béthio Thioune doit être jugé »

5 lecture min
0
0
68
Maître Mbaye Gueye, Bâtonnier, s’est prononcé sur l’affaire du double meurtre de Médinatoul qui crée beaucoup de bruit depuis un certain temps. Ce dernier a la ferme conviction que Cheikh Béthio Thioune, cité dans cette affaire, doit être jugé au même titre que les Thiantacounes détenus à Thiès depuis des années sans être fixés sur leur sort. « Je pense que le dossier de Médinatoul Salam, qui incrimine Cheikh Béthio Thioune et Cie, doit être jugé. Un point un trait. L’instruction du dossier a été clôturée. Le juge qui a mené l’instruction à Thiès a même été affecté à Dakar. Le dossier a été clôturé et les accusés renvoyés devant la Chambre criminelle depuis plusieurs années. Ce qui est très gênant dans ce dossier, c’est qu’on ne juge pas les faits et on maintient de jeunes Sénégalais en prison. Je trouve particulièrement grave que des jeunes Sénégalais soient concernés par un dossier instruit, l’instruction clôturée et renvoyée par le juge devant la Chambre criminelle et que depuis plusieurs années, ce dossier n’est pas enrôlé pour être jugé et qu’on maintienne en détention provisoire, ces jeunes Sénégalais. C’est extrêmement grave. Leur détention ne se justifie plus ! Parce que le provisoire s’arrête avec la clôture de l’information. J’ai envie de demander quel est le régime juridique qui régit ces jeunes mis en prison, suite aux événements de Médinatoul Salam ? Quel est le régime juridique ? Le juge d’instruction a clôturé l’information, a renvoyé, mais le parquet n’enrôle pas. Quel est le régime juridique qui gère la période allant de la clôture de l’information à l’enrôlement du dossier et à la saisine de la Chambre criminelle ? sont-ils toujours en détention provisoire ? Ils ont été en détention provisoire, placés par un juge d’instruction qui a fini son travail. À partir de ce moment, on doit simplement les juger. Ce cas me préoccupe, non pas parce que j’ai envie qu’une personne ou une autre aille en prison ou soit sanctionnée, mais parce que ceux qui sont en prison sont des Sénégalais comme les autres et qu’ils ont droit à ce que justice leur soit rendue. Si justice ne leur est pas rendue aujourd’hui, ce n’est pas de leur faute, mais celle des autorités judiciaires. Il est temps que ces autorités fassent l’effort d’enrôler le dossier et les jugent », a-t-il laissé entendre.

Maître Mbaye Gueye, Bâtonnier, s’est prononcé sur l’affaire du double meurtre de Médinatoul qui crée beaucoup de bruit depuis un certain temps. Ce dernier a la ferme conviction que Cheikh Béthio Thioune, cité dans cette affaire, doit être jugé au même titre que les Thiantacounes détenus à Thiès depuis des années sans être fixés sur leur sort.

« Je pense que le dossier de Médinatoul Salam, qui incrimine Cheikh Béthio Thioune et Cie, doit être jugé. Un point un trait. L’instruction du dossier a été clôturée. Le juge qui a mené l’instruction à Thiès a même été affecté à Dakar. Le dossier a été clôturé et les accusés renvoyés devant la Chambre criminelle depuis plusieurs années. Ce qui est très gênant dans ce dossier, c’est qu’on ne juge pas les faits et on maintient de jeunes Sénégalais en prison. Je trouve particulièrement grave que des jeunes Sénégalais soient concernés par un dossier instruit, l’instruction clôturée et renvoyée par le juge devant la Chambre criminelle et que depuis plusieurs années, ce dossier n’est pas enrôlé pour être jugé et qu’on maintienne en détention provisoire, ces jeunes Sénégalais. C’est extrêmement grave. Leur détention ne se justifie plus ! Parce que le provisoire s’arrête avec la clôture de l’information. J’ai envie de demander quel est le régime juridique qui régit ces jeunes mis en prison, suite aux événements de Médinatoul Salam ? Quel est le régime juridique ? Le juge d’instruction a clôturé l’information, a renvoyé, mais le parquet n’enrôle pas. Quel est le régime juridique qui gère la période allant de la clôture de l’information à l’enrôlement du dossier et à la saisine de la Chambre criminelle ? sont-ils toujours en détention provisoire ? Ils ont été en détention provisoire, placés par un juge d’instruction qui a fini son travail. À partir de ce moment, on doit simplement les juger. Ce cas me préoccupe, non pas parce que j’ai envie qu’une personne ou une autre aille en prison ou soit sanctionnée, mais parce que ceux qui sont en prison sont des Sénégalais comme les autres et qu’ils ont droit à ce que justice leur soit rendue. Si justice ne leur est pas rendue aujourd’hui, ce n’est pas de leur faute, mais celle des autorités judiciaires. Il est temps que ces autorités fassent l’effort d’enrôler le dossier et les jugent », a-t-il laissé entendre.

A.Ndiaye -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …