Accueil A la une Mairie de Ouakam : les partisans du maire taclent Cheikh Amar, Omar Faye et expliquent…

Mairie de Ouakam : les partisans du maire taclent Cheikh Amar, Omar Faye et expliquent…

4 lecture min
0
0
337

Suite à la sortie de Omar Faye sur l’affaire des travaux de la mosquée de Serigne Cheikh Saliou à la cité Touba Renaissance de Cheikh Amar, accusant la mairie d’avoir ordonné l’arrêt des travaux ; la mairie de Ouakam n’a pas tardé à répliquer et dire ses 4 vérités sur cette polémique. Massamba Gueye, président des affaires religieuses de la mairie soutien que « il y’a beaucoup de mosquées à Ouakam et le maire entretien de bonnes relations avec toutes les confréries religieuses il remet des enveloppes de fortes sommes à ces dernières. Omar Faye est un menteur qui ne connait pas d’ailleurs ce qui se passe à Ouakam. C’est un homme sans dignité ».

Abdoulaye Seck, secrétaire municipale de la commune de Ouakam représentant du maire Samba  Bathily Diallo revient sur les propos de Omar Faye qu’il juge « mensongères » et ajoute « un mercenaire connu et reconnu comme tel n’est pas habilité à parler au nom et pour le compte de Serigne Cheikh Saliou et sa famille ». Il enfonce le clou et accuse ce dernier de vouloir nuire au maire et créer de l’amalgame surtout que Cheikh Amar n’a pas respecté les règles de construction et il n’assume pas ses responsabilités, surtout sur ce qu’il devait laisser comme espace pour les équipements collectifs des résidents. La mairie de Ouakam renseigne que tout ce qui est aménagement, électricité, l’aménagement des voies dans la cité de Cheikh Amar a été fait par la mairie, la mairie n’a jamais reçu un quelconque document pour la construction de cette mosquée, Abdoulaye Seck soutien que « l’autorisation pour la construction de mosquée est d’abord une affaire du ministère de l’intérieur depuis l’avènement du terrorisme en Afrique Subsaharienne ».

Le maire Samba Bathily Diallo compte poursuivre Omar Faye, les partisans du maire sont déterminés à faire face à Cheikh Amar parceque même la mairie a été contrainte d’arrêter des travaux de construction d’une école publique dans cette même cité.  La mairie voit cette sortie de Omar Faye comme une suite des évènements qui se sont passés quand la mairie avait commencé à construire une école dans ce même site que Cheikh Amar veut aujourd’hui s’en approprier et construire une clinique privée et une école; il y’avait eu des confrontations entre les hommes de ce dernier et les ouvriers de la mairie en mars 2017.

A.KANE -Rue23.net

 

 

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Cissé Lo : « Macky SALL ne gagnera jamais… »

Un meeting a été organisé par les apristes dans le village de Kairé Ndao à Touba, Moustaph…