Accueil Société Extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : étude de moyens de luttes plus efficaces

Extrémisme violent en Afrique de l’Ouest : étude de moyens de luttes plus efficaces

2 lecture min
0
0
45

Le ministre de la justice Ismaila Madior Fall, a invité les états de l’Afrique de l’ouest à resserrer les liens de leur coopération face à l’ampleur grandissante de la drogue et du crime. C’était lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence régionale de l’office des nations unies contre la drogue et le crime (Onudc) hier. Regroupant des représentants du Mali, de la Mauritanie, du Niger, et du Burkina Faso, l’objectif de la rencontre est d’aborder les questions d’extrémisme violent et les réponses apportées par la justice pénale aux activités criminelles organisés. Selon Ismaila Madior Fall, la construction de synergies autour du fléau permet de dynamiser les systèmes d’alerte locale, de prévenir le recrutement de couches défavorisées opéré par des entités terroristes. Pendant cette conférence régionale qui se déroulera du 20 au 21 mars, les acteurs de la justice pénale et de la société civile vont partages leurs expériences et renforcer leur collaboration afin de lutter plus efficacement contre ce fléau.

A. Diallo -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Edition 2018 du « Ndogou » de la Fondation Kéba Mbaye

La Fondation Kéba Mbaye « Ethique et solidarité » a lancé, jeudi à Dakar, sa traditionnell…