Accueil Société Des denrées alimentaires ont été offertes à un « Daara » de Thiès par la fondation Kéba-Mbaye

Des denrées alimentaires ont été offertes à un « Daara » de Thiès par la fondation Kéba-Mbaye

3 lecture min
0
0
50
Des denrées alimentaires ont été offertes à un "Daara" de Thiès par la fondation Kéba-Mbaye

La Fondation Kéba-Mbaye a offert mercredi des denrées alimentaires et des produits hygiéniques au « daara » (école coranique) Elhadji-Massamba-Mbengue, situé au quartier Takhi Kaw, dans la commune de Thiès (ouest), indique l’APS.

En effet, des sacs de riz, des pâtes alimentaires, de l’huile, des boîtes de tomates, du savon et des détergents a été remis au responsable du « daara », l’islamologue Tafsir Abdourahmane Gaye, par une délégation de la Fondation Kéba-Mbaye dirigée par sa secrétaire exécutive Eliane Bintou Samatey, et son collègue Moustapha Sarr.

Le « daara » Elhadji-Massamba-Mbengue compte une centaine de « talibés » (élèves) placés en régime d’internat. D’autres enfants viennent également y apprendre le Coran.

Selon Moustapha Sarr, la Fondation Kéba-Mbaye désire avoir « un partenariat durable » avec cette école coranique, qu’elle veut éclairer à l’énergie solaire et doter d’un puits et d’un réservoir en hauteur, afin d’amorcer ses factures d’eau et d’électricité.

Selon Tafsir Abdourahmane Gaye, un terrain de 500 mètres carrés a été acquis et un bâtiment R+1 construit en vue de l’agrandissement de cette école coranique créée en 1993 par Elhadji Massamba Mbengue, dont elle porte aujourd’hui le nom, continue la même source.

M. Gaye, connu pour les conférences qu’il donne au Sénégal, a par ailleurs annoncé la création d’un complexe islamique à Tassette, à 15 km de la ville de Thiès.

Par ailleurs, M. Gaye a annoncé la création d’un complexe islamique à Tassette, à 15 km de la ville de Thiès. Cette infrastructure sera inaugurée le 7 juillet prochain. Elle est composée d’une mosquée, un dortoir pour 150 «talibés», un réfectoire de 100 places, un atelier de formation professionnelle, une école d’enseignement du français, une infirmerie et une aire de jeu, affirme son fondateur, continue la source.

A. Diallo -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Edition 2018 du « Ndogou » de la Fondation Kéba Mbaye

La Fondation Kéba Mbaye « Ethique et solidarité » a lancé, jeudi à Dakar, sa traditionnell…