Accueil Santé Maladies chroniques : les populations invitées à faire du sport pour rester en forme( AFEMS)

Maladies chroniques : les populations invitées à faire du sport pour rester en forme( AFEMS)

3 lecture min
0
0
52
Maladies chroniques : les populations invitées à faire du sport pour rester en forme( AFEMS)

La présidente de l’Association des femmes médecins du Sénégal (AFEMS), docteur Aminata Sophie Koulibaly a exhorté les populations à la pratique du sport qui aide à prévenir les facteurs de risques liés aux maladies chroniques, samedi dernier, rapporte l’APS.

« Le sport permet à l’organisme de se défendre, avec une bonne hygiène alimentaire, c’est-à-dire en évitant la consommation de sucre, de beaucoup de sel et de graisse », a-t-elle fait savoir à la fin d’une randonnée pédestre organisé par l’AFEMS pour sensibiliser sur les maladies non transmissibles, selon la même source.

La randonnée pédestre, selon elle, entre dans le cadre du plan d’action de l’AFEMS qui a comme credo « la sensibilisation et l’éducation des populations ».

La pratique du sport permet à notre organisme de prévenir ces pathologies appelées « maladies non transmissibles », a affirmé Dr. Koulibaly selon la même source.

« Pour aujourd’hui, nous avons jugé nécessaire de faire une sensibilisation sur la prévention des facteurs de risque des maladies chroniques que sont l’hypertension artérielle, le diabète, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies cardio-vasculaires et le cancer en général », a-t-elle indiqué.

L’AFEMS envisage d’organiser, pour les prochaines actions, une conférence sur la nutrition pour parler de ce qu’il faut manger, surtout en mettant l’accent sur la nécessité de consommer des fruits locaux (siddem, dittakh, …).

« Nous disposons au Sénégal de beaucoup de fruits et légumes qui peuvent apporter un plus dans la prévention des maladies chroniques », indique docteur Aminata Sophie Koulibaly.

Elle a par ailleurs confié que l’AFEMS projette la construction prochaine de la maison de la femme médecin où pourrons être accueillies et accompagnées les populations les plus démunies, notamment les femmes et les enfants, continue la même source.

A. Diallo -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Edition 2018 du « Ndogou » de la Fondation Kéba Mbaye

La Fondation Kéba Mbaye « Ethique et solidarité » a lancé, jeudi à Dakar, sa traditionnell…