Accueil Politique Officiel : Aucun citoyen Sénégalais n’a le droit de parrainer deux candidatures

Officiel : Aucun citoyen Sénégalais n’a le droit de parrainer deux candidatures

3 lecture min
0
0
52
Officiel : Aucun citoyen Sénégalais n’a le droit de parrainer deux candidatures

« Tout citoyen Sénégalais inscrit sur les listes électorales ne pourra parrainer qu’une fois et en faveur d’un seul candidat à l’élection présidentielle de février 2019 », telle est la déclaration faire par Bernard Casimir Demba Cissé, responsable de la formation et de la communication à la Direction générale des élections (DGE). Ce dernier se prononçait hier Lundi 27 Août 2018 à Dakar à l’occasion de la réception par les formations politiques de la fiche de collecte des parrainages pour les candidatures à l’élection présidentielle de février 2019.

« Le parrainage reste libre, ce n’est pas une obligation. C’est un parrainage citoyen, mais tout électeur inscrit sur les listes électorales ne peut parrainer qu’une seule candidature », a-t-il indiqué.

La loi électorale sénégalaise impose désormais à chaque candidat ou candidature à une élection d’être parrainé par au moins 0, 8 % des citoyens inscrits sur les listes électorales. Un citoyen ne pouvant parrainer qu’une seule candidature.

« Tous les citoyens sénégalais inscrits sur le fichier électoral peuvent parrainer, puisque le parrainage est libre. C’est un parrainage citoyen. Cependant, on ne peut parrainer qu’un seul candidat ou coalition. Si la personne parraine un candidat plus d’une fois, son parrainage ne vaut qu’un seul », a expliqué M. Cissé.

IL n’a pas manqué d’insister sur le fait que « lorsqu’un citoyen Sénégalais parraine plus d’un candidat et que son nom figure sur plusieurs listes, son parrainage reste valide, mais ne l’est que pour la première liste déposée au greffe du Conseil constitutionnel ».

Il a ajouté : « Cela ne veut pas dire que la liste est déclarée irrecevable, parce que le conseil constitutionnel a jusqu’à 43 jours avant la date du scrutin pour notifier à tous les candidats les doublons et les parrainages invalides ».

Selon lui, si une candidature n’arrivait pas à avoir le minimum requis, représentant 0, 8 % de l’électorat, elle disposera, dès notification de 48 heures pour compléter les parrainages déclarés invalides du fait des doublons.

A.Ndiaye -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …