Accueil Politique Meurtre d’enfants : Ousmane Sonko regrettent les propos du ministre de l’Intérieur.

Meurtre d’enfants : Ousmane Sonko regrettent les propos du ministre de l’Intérieur.

3 lecture min
0
0
38

Morts de Sénégalais en Italie et en Espagne, enlèvements et meurtres d’enfants au Sénégal, le parti Pastef met tout sur le dos des autorités étatiques, qui selon les camarades de Ousmane Sonko, doit montrer « plus de sérieux et d’implication dans la prise en charge de la sécurité des compatriotes, qu’ils soient d’ici ou de la diaspora ».

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de PressAfrik, « Pastef les Patriotes », regrette le discours du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, en ce qui concerne le meurtre du petit Serigne Fallou Diop et la recrudescence des enlèvements d’enfants. « après avoir constaté, pour le regretter, que le ministre de l’intérieur qui doit rassurer s’est mis dans une posture de négation de la triste réalité en rejetant, au passage, la responsabilité sur les parents, appelle le Président de la République à prendre des mesures fortes afin que les auteurs de ces crimes ignobles ne restent pas impunis », ont-ils déploré dans le document.

S’agissant de la morts des Sénégalais en Italie et en Espagne, Ousmane Sonko et ses camarades déplorent le fait qu’aucun des ambassadeurs des deux pays n’ait été convoqué par les autorités sénégalaises.

Pour terminer, Pastef « préconise qu’une surveillance particulière soit accordée aux talibés qui, après l’échec de leur retrait de la rue, restent livrés à leur propre sort et n’ont très souvent personne pour se rendre compte de leur absence et alerter sur leur disparition ».

Source: PressAfrik

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …