Accueil Politique Interdiction de marche à Kolda: Les responsables politiques de l’opposition fous de rage

Interdiction de marche à Kolda: Les responsables politiques de l’opposition fous de rage

5 lecture min
0
0
48
front démocratique et social de résistance nationale

L’opposition qui voulait faire hier Mardi 04 Septembre 2018 dans la matinée, un sit-in devant la préfecture de Kolda, a vu l’autorité administrative interdire sa manifestation. A la place, les responsables des partis d’opposition réunis autour du front démocratique et social de résistance nationale, ont tenu sur les lieux un point de presse pour déverser leur bile sur le régime de Macky Sall.

« Nous nous sommes donnés rendez-vous avec toutes les populations de Kolda pour un sit-in devant la préfecture, mais malheureusement les autorités ont été prises de peur pour s’empresser avec beaucoup de légèreté à interdire la tenue de cette manifestation. Elles ont poussé le bouchon jusqu’à ce que les forces de l’ordre se mettent en position pour entraver l’arrivée des populations que nous avions conviées à ce sit-in et pire encore le préfet et son adjoint ont préféré s’absenter de leur lieu de travail ce matin. Nous considérons que nous sommes dans un pays qui s’appelle le Sénégal qui n’est pas le pays de Pinochet. Nous sommes dans un pays de démocratie où les gens ont voté depuis le 18ème siècle. Aujourd’hui, il y a un recul sans précédent des acquis démocratiques, nous avons tous l’obligation de venir tirer encore une fois sur la sonnette d’alarme. Le tripatouillage de la constitution et de la loi électorale à la veille de chaque élection continuent et malgré toutes les initiatives prises par l’opposition sénégalaise. Nous avons vu que Macky Sall et son régime continuent dans leur croisade contre la démocratie sénégalaise et c’est pourquoi nous sommes venus pour exiger que sans délai, toutes les cartes détenues par le régime de Macky Sall soient remises aux ayant droits parce que sans ces cartes, ils ne pourront pas être des collecteurs du parrainage et ne peuvent pas être des parrains. Mais ce que nous avons compris, est que c’est une stratégie pour utiliser ces cartes afin de rassembler le nombre de signatures promises à Macky Sall. Nous sommes venus également pour demander la désignation d’une autorité indépendante de l’administration pour l’organisation des élections parce que l’actuel ministre de l’intérieur en charge des élections a malheureusement, avec  sa malencontreuse déclaration, précisé sa mission qui consiste à réélire le candidat Macky Sall, dès le 1er tour. Celui-là est donc totalement disqualifié pour organiser l’élection présidentielle. Khalifa Sall et Karim Wade doivent impérativement participer aux élections parce que nous voulons des élections libres, transparentes et démocratiques… »

A.Ndiaye -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …