Accueil A la une CAMS : « Nous allons nous charger de… »

CAMS : « Nous allons nous charger de… »

7 lecture min
0
0
504
CAMS : « Nous allons nous charger de… »

« Nous allons nous charger de payer la caution du président Macky Sall lors de la présidentielle de 2019 ». Telle est la déclaration faite par Baba Tandian, par ailleurs membre du Cercle des Amis de Macky Sall en conférence de presse ce Mercredi 11Avril 2018 à l’imprimerie Tandian à Yoff.

 

Mis en place pour aider leur mentor à être réélu à la magistrature suprême en 2019, le Cercle des Amis de Macky Sall (CAMS) compte aller au-delà des militants qui sont dans les parties.

Ils se disent prêts à accueillir toutes les personnes susceptibles, désireuses de porter le projet d’un Sénégal de demain Qu’elles soient de la société civile, femmes et politiques, acteurs économiques etc…

Pour mener à bien leur combat, le CAMS fait savoir qu’ils ont eu à mener des actions en déclarant que : « Nous avons développé des activités d’alerte et de médiation, afin de rétablir et ou de lever des incompréhensions et malentendus, d’une part, entre des groupes qui avaient accompagné le candidat Macky Sall et le président qu’il deviendra et d’autre part, entre ce président et divers groupes qui veulent l’accompagner dans son œuvre de développement National, mais qui ne se trouvent pas le canal permettant de le faire.

Pour consolider leurs propos, ils ont cité le cas du Village de Darou Baïré dans la commune de Thiès et celui de l’association des policiers à la retraite, localités dans lesquelles ils ont eu à intervenir.

Amadou Yoro Ndiaye, président du dit mouvement a dans son discours félicité le président de la République par rapport à son éminent discours qu’il a servi au peuple Sénégalais en déclarant qu’il (Macky) a « exalté sa détermination à édifier une nation prospère pour conforter notre destin de peuple libre » car Macky a dit que « Les Nations les plus libres et les plus indépendantes sont celles qui construisent leur autonomie et maitrisent leur destin par leurs propres dynamiques internes ».

Parlant du parrainage, ce dernier a fait savoir qu’ils soutiennent cette initiative en ces termes : « Nous parlerons aussi de parrainage pour nous demander si c’est l’avancée démocratique dont nous parlons, si c’est de correction et d’amélioration de notre processus démocratique dont parle le Sénégal, si c‘est éviter le blocage de notre système électoral que nous anticipons. Aucun acteur politique, aucun Sénégalais simplement, ne peut oublier dans nos lieux dans nos lieux de vote, cette masse de 47 piles de cartes quasi indistinctes ou plus d’un s’est trompé en voulant choir son candidat aux législatives passées ».

Baba Tandian quant à lui, a apporté des éclaircissements par rapport à sa relation avec Malick Gackou en faisant savoir que : « Ceux qui disent que j’ai mis Gackou à la rue, pour obéir à un ordre que m’a donné Macky Sal, se trompent lourdement. S’il a quitté mes lieux c’est parce qu’il était arrivé au terme de son bail, je l’ai jamais chassé car il est et restera toujours un ami qui m’a beaucoup aidé et soutenu » et demande qu’on ne lui parle plus de ce problème conclut-il.

Toutefois, ils se disent optimistes dans le combat qu’ils mènent. Ils appellent à la sagesse et au patriotisme des enseignants qui ont obtenu une très grande victoire syndicale, au regard des efforts considérables consentis par le président de la République qui, pour l’essentiel, a répondu positivement à leurs revendications. Ils n’ont pas non plus manqué de mettre les points sur les « I » déclarant fermement qu’ « ils soutiennent Macky pas en espérant des retombés financiers ou d’occupation de postes, mais seulement que c’est la moindre des choses qu’ils puissent faire à l’endroit d’une personne qu’ils considèrent comme un véritable ami.

A.Ndiaye -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …