Accueil Justice Accusé de terrorisme : Ibrahima Ly risque la peine de travaux forcés à perpétuité.

Accusé de terrorisme : Ibrahima Ly risque la peine de travaux forcés à perpétuité.

3 lecture min
0
0
38

Ibrahima Ly n’est pas encore tiré d’affaire. La perpétuité, telle est la peine que le procureur de la République a décidé de lui infliger.  Aly Ciré Ndiaye a relevé le caractère particulier de ce procès qui se tient au Sénégal pour les infractions de terrorisme et d’apologie de terrorisme. A ses yeux, personne ne peut croire aux déclarations d’Ibrahima Ly selon lesquelles il a quitté la France pour aller poursuivre ses études en Syrie. Ce, pour la simple raison qu’il y avait la guerre dans ce pays. Malgré cela, il a voulu poursuivre son chemin vers cette zone qui était en proie à la guerre.

D’après le parquet, quelqu’un qui est né en France et qui a grandi dans le Fouta n’a pas besoin d’aller jusqu’en Syrie pour apprendre le Coran. Selon Aly Ciré Ndiaye, Ibrahima Ly a commis réellement les faits qui lui ont valu comparution. D’autant plus qu’il a fait des vidéos pour saluer l’attaque du  journal satirique « Charlie Hebdo », en plus des vidéos faite pour encourager le djihadisme…

Compte tenu de tous ses éléments, le parquet a requis la peine de travaux forcés à perpétuité. Un réquisitoire que le l’avocat de la défense juge très sévère. Me Amadou Kane estime que son client est une victime qui a été enrôlée par les djihadistes sans qu’il s’en rende compte. L’affaire est mise en délibéré pour le 9 avril prochain, rapporte « Libération »

Source: PressAfrik

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Justice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …