Accueil International Réforme agraire : Le président Sud-Africain Cyril Ramaphosa défend son projet devant le Parlement

Réforme agraire : Le président Sud-Africain Cyril Ramaphosa défend son projet devant le Parlement

1 lecture min
0
0
39
Réforme agraire : Le président Sud-Africain Cyril Ramaphosa défend son projet devant le Parlement

Hier, Mardi 11 Septembre 2018, Cyril Ramaphosa a défendu son projet de réforme agraire devant le Parlement. Le président Sud-Africain écarte tout risque de sanctions internationales sur ce texte, qui prévoit des expropriations sans indemnisation au profit de la majorité noire.

« Je n’ai aucune raison de croire qu’un quelconque pays punira l’Afrique du Sud si nous prenons des décisions qui sont constitutionnelles, légales et respectent le droit international », a laissé entendre Cyril Ramaphosa devant le Parlement. Le chef de l’État a engagé il y a quelques mois un projet de réforme foncière pour, dit-il, « réparer l’injustice historique grave » commise à l’égard de la majorité noire pendant la période coloniale et le régime raciste de l’apartheid.

Aujourd’hui, la minorité blanche (8% de la population) possède 72%  des fermes contre « 4% seulement» pour les Noirs 80% de la population), informe le président. Il envisage donc de modifier la Constitution pour autoriser des expropriations sans indemnisation.

A.Ndiaye -Rue23.net

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans International

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …