Accueil International François Mollin, Procureur de la République de Paris : « Il faut une coopération judiciaire importante entre la France et les pays Africains »

François Mollin, Procureur de la République de Paris : « Il faut une coopération judiciaire importante entre la France et les pays Africains »

2 lecture min
0
0
112

Le procureur de la République de Paris, François Mollin, souvent au premier plan lors des attaques terroristes de l’hexagone suggère qu’il y ait une coopération judiciaire importante entre la France et l’Afrique pour combattre le terrorisme.

« Nos pays sont unis dans un seul combat contre le terrorisme. Il y a un certain nombre d’initiatives qui ont été prises dans la lutte contre le terrorisme avec d’autres modes de coopérations civile et militaire, mais il faut aussi que les acteurs judiciaires coopèrent. Il ne s’agit pas de porter une appréciation en termes de qualité des systèmes judiciaires des uns et des autres, chaque pays ayant sa souveraineté, travaille avec ses moyens, ses outils » a-t-il laissé entendre.

Selon lui, l’objectif de la rencontre à Dakar est : d’échanger sur la prise en charge des victimes, échanger sur les bonnes pratiques, la conduite des investigations, l’articulation ces services de renseignement : « Le terrorisme se joue des frontières, c’est particulièrement vrai dans toute la zone Sahélo-Saharienne. Il faut apprendre à travailler ensemble parce qu’il n’y a quasiment pas d’attentat qui concerne qu’un seul pays soit par les auteurs, par les pays d’où ils viennent, soit par les victimes. La coopération judiciaire est un enjeu majeur de réussite et d’amélioration de l’efficacité et de la rapidité des enquêtes » a expliqué le Procureur de Paris.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans International

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …