Accueil A la une Financement libyen de la campagne de 2007 : Nicolas Sarkozy placé en garde à vue

Financement libyen de la campagne de 2007 : Nicolas Sarkozy placé en garde à vue

2 lecture min
0
0
39

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue ce 20 mars au matin par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Brice Hortefeux est également entendu.

L’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue ce 20 mars au matin par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) à Nanterre dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, selon une source proche du dossier. L’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux est également entendu ce même jour, en audition libre.

Après une enquête du site d’investigation Mediapart en mai 2012, faisant état de soupçons de participation financière présumée de l’ancien président libyen Mouammar Kadhafi à la campagne victorieuse du candidat de l’UMP, des magistrats français ont été chargés de l’enquête. L’ancien chef de l’Etat français (2007-2012) a de son côté toujours nié ces accusations.

Nicolas Sarkozy est entendu pour la première fois dans ce dossier depuis l’ouverture d’une information judiciaire en avril 2013 confiée à plusieurs juges d’instruction du pôle financier de Paris. La durée maximale de cette garde à vue est de 48 heures. A son issue, Nicolas Sarkozy pourrait être présenté aux magistrats en vue d’une mise en examen.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …