Accueil Faits divers Guinaw-Rail : Ils envoient un sergent de l’armée dans le coma à l’aide de coups de brique et de pilon

Guinaw-Rail : Ils envoient un sergent de l’armée dans le coma à l’aide de coups de brique et de pilon

6 lecture min
0
0
143
Guinaw-Rail : Ils envoient un sergent de l’armée dans le coma à l’aide de coups de brique et de pilon

Un drame familial est survenu à la suite d’une violente bagarre dans la banlieue. En effet, D. Sall, sergent de l’armée sénégalaise résidant à Guinaw-rails Sud, est tombé dans le coma, après avoir reçu trois coups de pilon à la tête au cours d’une bagarre qui l’a opposé à son frère pêcheur. Les limiers locaux ont arrêté le mis en cause, son épouse et leur fils, ont été tous déférés hier, au parquet, pour tentative de meurtre.

Babacar Sall doit prier tous les saints pour que son frère, D. Sall, sorte du coma dans lequel il est plongé. À défaut, en plus de devoir porter sur la conscience la mort de son frère, lui, son épouse et son fils iront tout droit vers les Chambres criminelles.

En effet, à Guinaw-rails-Sud, précisément au quartier Omar Mbow, les discordes entre les deux frères qui vivent pourtant sous le même toit, sont connus de tous. Plus d’une fois, des voisins ont accouru pour s’interposer entre eux. Vendredi dernier, dans l’après-midi, les deux frères se sont encore battus à cause de la volonté prêtée à l’un des frères de faire des modifications sur la chambre de leur défunte maman.

Cette fois encore, le sergent de l’armée sénégalaise a pris le dessus et s’installe à califourchon sur son frère, le rouant de coups de poing. Une mauvaise posture pour le pêcheur maintenu au sol par une solide prise du sergent en présence de son épouse et son fils.

Ne pouvant rien faire face à la brutalité infligée à leur pêcheur de mari et père du nom de Babacar Sall. Ils décident alors de voler à son secours. Ils tentent vainement de tirer le sergent et sauver le pêcheur de cette mauvaise posture. Mais la prise est ferme au point que le pêcheur étai à deux doigts de s’étouffer. Mais, sans crier gare, B. Diop, épouse du pêcheur, traîne son regard dans la cour et s’attarde sur une brique. Elle s’en empare et l’écrase sur la tête du sergent de l’armée. Pan ! Hélas, ce n’est pas suffisant pour obliger le sergent à lâcher prise. C’est alors que le fils du pêcheur choisit d’en finir avec le sergent. À son tour, il s’empare d’un pilon et frappe très fort. Un, deux et trois violents coups à la tête du militaire qui lâche prise, tombe et plonge dans le coma. Les secours s’organisent et procèdent à l’évacuation du sergent dans une structure hospitalière de l’armée où il fait l’objet d’intenses soins, accroché à un système de respiration artificielle.

Informée, la police de Guinaw-rails a ouvert une enquête et procèdé à l’arrestation de B. Sall, le pêcheur, B. Diop, son épouse et son fils mineur, présumé auteur des trois coups de pilon portés à la tête du sergent.

Hier, les locaux qui abritent le Commissariat de police de Guinaw-rails ont été envahis par les habitants du quartier Omar Mbow. Ils étaient tous venus pour entendre la décision prise par le Tribunal de Grande instance de Pikine, à l’endroit du pêcheur, son épouse et son fils qui ont été finalement déférés au parquet de Dakar, pour tentative de meurtre et complicité.

A.Ndiaye -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Faits divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …