Accueil Education Saes-Ugb: « les conditions minimales de sécurité ne sont pas remplies pour une reprise des cours à l’Ugb »

Saes-Ugb: « les conditions minimales de sécurité ne sont pas remplies pour une reprise des cours à l’Ugb »

2 lecture min
0
0
72
Saes-Ugb: «les conditions minimales de sécurité ne sont pas remplies pour une reprise à l'Ugb»

La Coordination du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes), section Université Gaston Berger regrette les saccages de certaines infrastructures au sein de leur université. Il s’agit entre autres des bureaux d’enseignants, des services du rectorat, de l’agence comptable, du Centre des œuvres universitaires.

Les syndicalistes qui ont tenu une assemblée général mercredi, ont attiré l’attentions des pouvoirs publics, après avoir « fermement condamné les actes de vandalisme », sur la nécessité de sécuriser l’espace universitaires, faute de quoi la reprise des cours ne serait pas garantie, note-t-on sur l’APS.

«L’Assemblée générale constate avec amertume que les conditions minimales de sécurité, de quiétude et de sérénité ne sont pas remplies pour une reprise des activités à l’Université Gaston Berger», indique un communiqué selon la même source.

« Elle en appelle à la responsabilité des pouvoirs publics pour aider à remettre sur pieds l’administration de l’UGB et les invite à prendre toutes les initiatives nécessaires à la restauration d’un climat propice au retour rapide à la normalité », ajoute le document.

Ces violences déplorées font suite à des manifestations des étudiants, après l’annonce du décès de Fallou Sène, le 15 mai dernier.

A. Diallo -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Education

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Edition 2018 du « Ndogou » de la Fondation Kéba Mbaye

La Fondation Kéba Mbaye « Ethique et solidarité » a lancé, jeudi à Dakar, sa traditionnell…