Accueil Education Les étudiants de l’Etat envoyés dans les privés qui risquent de se faire renvoyer des classes, décident de se faire entendre

Les étudiants de l’Etat envoyés dans les privés qui risquent de se faire renvoyer des classes, décident de se faire entendre

1 lecture min
0
0
68
Après le public, les étudiants du privé qui risquent de se faire renvoyer des classes décident de se faire entendre

Les étudiants de l’Ucad étaient dans les rues ce jeudi pour réclamer justice dans l’affaire Fallou Sène, l’étudiant tué par balle lors d’une intervention des forces de sécurité à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Leurs camarades orientés dans le privé, faute de places suffisantes dans les universités publiques, comptent aller dans la même lancé. Ces derniers ont déposé une demande d’autorisation pour tenir une grande marche, informe l’AS.

En effet, cette décision survient après que la Fédération des écoles privées du Sénégal, qui réclament à l’État des arriérés de scolarité, a décidé de les renvoyer la semaine prochaine, informe le journal.

L’État tarde à solder la dette en question, qui est évaluée à plus de dix milliards de francs Cfa, continue la même source.

A. Diallo -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Education

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Edition 2018 du « Ndogou » de la Fondation Kéba Mbaye

La Fondation Kéba Mbaye « Ethique et solidarité » a lancé, jeudi à Dakar, sa traditionnell…