Accueil Economie Recettes Fiscales : Le Sénégal a connu une forte hausse en Mai 2018

Recettes Fiscales : Le Sénégal a connu une forte hausse en Mai 2018

3 lecture min
0
0
37
Les recettes fiscales ont connu une hausse de 22,7% par rapport au mois précédent au mois de Mai 2018, indique l’Agence nationale de la statistique et de la démographie(ANSD) dans sa dernière publication « Repères Statistiques de Juin 2018 ». Selon les données recueillies par l’ANSD auprès de la Direction de la prévision et des études économiques, cette situation fait suite à une augmentation des impôts sur les sociétés et des impôts indirects respectivement de 172,0% et 6,9% comparativement au mois d‘avril 2018 Au mois de Mai, au titre des impôts directs, les ressources collectées se chiffrent à 68,2 milliards de FCFA contre 42,8 milliards de FCFA au mois d’Avril 2018. Les impôts directs se décomposent en impôts pour les sociétés pour un total de 35,6 milliards, en impôts sur le revenu 29,8 milliards, en IRVM / IRCM 1,9 milliard, en taxe sur la plus-value immobilière 0,3 milliard et en CFCE 0,6 milliard. Au titre des impôts indirects (hors FSIPP), les ressources collectées au mois de Mai 2018 sont de 102,3 milliards de FCFA contre 95,7 milliards de FCFA le mois précèdent. Au total, les recettes fiscales se chiffrent à 178,3 milliards de FCFA en Mai contre 145,3 milliards au mois d’Avril 2018. Quant aux recettes non fiscales, elles sont estimées à 2,9 milliards de FCFA en Mai 2018 contre 3,4 milliards de FCFA en Avril 2018. Les recettes non fiscales pour ce mois sont constituées par les Revenus du domaine pour 1,4 milliard de FCFA, les dividendes et produits financiers 1,1 milliard et par les Autres recettes non fiscales et recettes diverses pour 0,4 milliards de FCFA. Adou Faye

Les recettes fiscales ont connu une hausse de 22,7% par rapport au mois précédent au mois de Mai 2018, indique l’Agence nationale de la statistique et de la démographie(ANSD) dans sa dernière publication « Repères Statistiques de Juin 2018 ».

Selon les données   recueillies par l’ANSD  auprès de la Direction de la prévision et des études économiques, cette situation fait suite à une augmentation des impôts sur les sociétés et des impôts indirects respectivement de 172,0% et 6,9% comparativement au mois d‘avril 2018

Au mois de Mai,  au titre des impôts directs, les ressources collectées se chiffrent à 68,2 milliards de FCFA  contre 42,8 milliards de FCFA  au mois d’Avril 2018. Les impôts directs se décomposent en impôts pour les sociétés pour un total de 35,6 milliards, en impôts sur le revenu 29,8 milliards, en IRVM / IRCM 1,9 milliard, en taxe sur la plus-value immobilière 0,3 milliard et en CFCE 0,6 milliard.
Au titre des impôts indirects (hors FSIPP), les ressources collectées au mois de Mai   2018 sont de 102,3 milliards de FCFA contre 95,7 milliards de FCFA le mois précèdent. Au total, les recettes fiscales se chiffrent à 178,3 milliards de FCFA en Mai contre 145,3 milliards au mois d’Avril 2018.
Quant aux recettes non fiscales, elles sont estimées à 2,9  milliards de FCFA en Mai  2018 contre 3,4 milliards de FCFA en Avril 2018.

Les recettes non fiscales pour ce mois sont constituées par les Revenus du domaine  pour 1,4 milliard de FCFA, les dividendes et produits financiers 1,1 milliard  et par les  Autres recettes non fiscales et recettes diverses pour 0,4 milliards de FCFA.
Adou Faye.

A.Ndiaye -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …