Accueil A la une Lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme Le Sénégal

Lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme Le Sénégal

4 lecture min
0
0
56

« Le Sénégal est le meilleur élève de l’espace UEMOA dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme » tels sont les propos de M.Aba Kimeabalou, le tout nouveau Directeur Général du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA). Ses propos ont été tenus le Mercredi 14 Mars 2018 lors d’un atelier régional de renforcement de capacités des parties prenantes au processus d’évaluation mutuelle des Etats et l’adoption des rapports tenu à Saly Portudal.  

Satisfaisant, tel est le jugement attribué au bilan du Sénégal dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. En effet, le nouveau Directeur Général du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’ouest a déclaré hier, lors d’un atelier régional de renforcement de capacités des parties prenantes au processus d’évaluation mutuelle des Etats et l’adoption des rapports tenu à Saly Portudal, que le Sénégal est le meilleur élève de l’UEMOA « Le Sénégal a non seulement adopté des normes conformément aux recommandations du GAFI mais également, le pays a mis en place des dispositifs institutionnels pour combattre ce fléau. Je crois que le Sénégal pourra apporter son expertise pour aider les autres Etats membres à la mise aux normes de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme a-t-il lancé».

Il a par ailleurs rappelé que depuis 2016, le GIABA a initié le second cycle des évaluations mutuelle et le Ghana est le premier pays membre de la CEDEAO à se soumettre à cet exercice, en se servant des normes révisées du Groupe d’Action (GAFI) et de la méthodologie d’évaluation. Mais néanmoins, il n’a pas manqué de souligne que le pays enregistre quelques faiblesses dans son dispositif. « Le financement du terrorisme n’est pas encore incriminé conformément aux recommandations du GAFI. En outre, la nouvelle la nouvelle directive de l’UEMOA, la LBC FT n’est pas non plus transposée dans son corpus juridique interne »relève le Directeur Général du GIABA

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …