Accueil Economie COMMERCIALISATION DE L’HUILE D’ARACHIDE: Les parties prenantes trouvent un consensus

COMMERCIALISATION DE L’HUILE D’ARACHIDE: Les parties prenantes trouvent un consensus

2 lecture min
0
0
156

Un protocole d’accord a été signé hier par le ministre du Commerce, les Industriels huiliers, les importateurs, les distributeurs et le ministère de l’économie, des finances et du plan pour une bonne commercialisation de l’huile d’arachide.

Après une semaine de négociations, sur la commercialisation de l’huile d’arachide, un consensus a été trouvé. Les discussions ont été menées par le gouvernement supervisées par le ministre du Commerce Monsieur Alioune Sarr. L’accord ponctué sur 14 articles est entré en vigueur dès sa signature et va durer un an.

Le Directeur du Commerce qui a lu les articles devant les acteurs, a rappelé que le protocole a pour objectifs de promouvoir la bonne commercialisation de la production nationale d’huiles brutes et raffinées d’arachide (huiles Sega)  qui occupe moins de 5% des parts de marché d’huile au Sénégal alors que l’huile de palme est importée à 80% des parts de marché.

La production artisanale est estimée selon les différentes parties à 80.000 tonnes d’huiles. Ce qui correspond à 240.000 tonnes d’arachide en coque. La Sonacos SA, va acheter 62.000 tonnes d’arachide, la Cait 15.000 tonnes et FKS 2500 tonnes. Ces industriels vont raffiner cette huile « Segal » et vont  le mettre sur le marché. C’est à partir de là que vont intervenir les importateurs-distributeurs qui ont pris l’engagement d’acheter et de distribuer la totalité de l’huile d’arachide produite par les industries de raffinage et de conditionnement.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …