Accueil Economie 800 moteurs hors-bord octroyés aux pêcheurs à Mbour

800 moteurs hors-bord octroyés aux pêcheurs à Mbour

4 lecture min
0
0
52
800 moteurs hors-bord octroyés aux pêcheurs à Mbour

875 moteurs hors-bord et un important lot de matériels, ont été octroyés, pour le mareyage et à la transformation de produits halieutiques, par le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, mardi à Joal-Fadiouth à Mbour, note-t-on dans l’APS.

Cette remise de matériels qui s’est passée au quai de pêche de la ville aux coquillages, avec la présence de plusieurs acteurs venus de toutes les régions côtières du Sénégal, entre dans le cadre du programme de modernisation de la pêche artisanale. Qui s’était fixé pour objectif dans sa première phase de distribuer cinq mille moteurs hors-bord estimé à cinq milliards de francs CFA.

« La remise de ces moteurs hors-bord et de matériels aux acteurs participe à la modernisation des moyens de production pour les pêcheurs et à l’amélioration des conditions de travail des femmes transformatrices », a affirmé Oumar Guèye. Les matériels et équipements de pêche ont coûté 140 millions de francs CFA, continue la source.

Les femmes transformatrices ont aussi reçu des claies de séchage modernes pour une valeur de 120 millions de francs CFA. Moteurs hors-bord, équipements et autres claies de séchage ont étaient estimés à 1,135 milliards de francs CFA, au total.

Les sites de pêche de Bassoul, Bétenty, Dionewar, Hann, Kafountine, Ndangane Sambou et de Niodior seront également dotés, dans le cadre dudit programme, de matériels et d’équipements composés de 648 bacs, 51 balances, 175 cagettes, 700 casiers pliables, 390 blouses de travail, 390 paires de bottes. Les acteurs de ces zones de pêche s’enrichiront aussi de 258 bassines, 566 seaux, 388 gants, 43 poubelles, 431 raclettes, 431 balais-brosses, 1295 bacs gerbables, 752 cache-nez, 863 coffres, 392 tabliers, 13 tables de travail et de 16 autres balances.

Le ministre a laissé entendre que 300 claies de séchage de dernière génération acquis par ses services seront distribuées à Elinkine, Djifère, Cayar, Tann (Joal-Fadiouth), Kaffrine et Pencum Bada Lô.

Oumar Guèye a estimé que les actes qu’il vient de poser « constituent un jalon important dans la consolidation du rôle moteur que la pêche joue dans l’économie nationale », rappelant que le secteur de la pêche contribue à près de 3,2% du Produit intérieur brut (PIB) et constitue actuellement le premier poste des recettes d’exportations avec 244,16 milliards de francs CFA, soit 18,55%, selon la même source.

A. Diallo -Rue23.net

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Edition 2018 du « Ndogou » de la Fondation Kéba Mbaye

La Fondation Kéba Mbaye « Ethique et solidarité » a lancé, jeudi à Dakar, sa traditionnell…