Accueil A la une Découverte macabre à Djibélor : Un homme retrouvé pendu dans sa chambre

Découverte macabre à Djibélor : Un homme retrouvé pendu dans sa chambre

3 lecture min
0
0
67
Le corps sans vie d’un homme âgé d’une quarantaine d’année a été retrouvé hier Dimanche 26 Août 2018 très tôt le matin. Le drame a eu lieu dans le quartier de Djibélor, à la sortie de la ville de Ziguinchor. S’agit-il d’un suicide ou d’un meurtre ? La réponse pourrait être trouvée dans l’enquête qui a été ouverte par la gendarmerie. De nombreuses questions restent en suspens après la découverte, ce Dimanche matin, d’un homme d’une quarantaine d’année pendu dans sa chambre, dans le quartier de Djibélor. Le corps de la victime, seul dans sa chambre, a été retrouvé par sa mère. « C’est mon beau-frère qui m’a appelé le samedi pour me dire que mon neveu a eu des soucis parce qu’il a été poursuivi depuis son champ par des gens qui ne cessaient de le menacer de mort. Il avait même sollicité l’aide de la gendarmerie afin qu’il puisse être protégé. Les gendarmes étaient d’ailleurs venus à la maison pour le chercher. Je croyais que les hommes en bleu allaient l’entendre sur ces déclarations avant de le garder pour sa sécurité. Mais malheureusement, il est retourné à la maison vers 19 heures. Une fois à la maison, il a échangé avec sa mère avant qu’il ne lui dise que je vais ranger ma chambre. C’est quand il est entré dans sa chambre que sa maman a commencé à entendre beaucoup de bruit. La porte fermée à clé, sa maman l’a forcé avant de le rouvrir. Grande fût sa surprise quand elle a retrouvé son garçon mort pendu », raconte la tante de la victime, Marie Hélène Kabo. Les soldats du feu alertés, se sont aussitôt sur les lieux du drame. Ils ont déposé le corps de la victime à la morgue de l’hôpital de la paix. Les gendarmes ont ouvert une enquête.

Le corps sans vie d’un homme âgé d’une quarantaine d’année a été retrouvé mort pendu hier Dimanche 26 Août 2018 très tôt le matin. Le drame a eu lieu dans le quartier de Djibélor, à la sortie de la ville de Ziguinchor. S’agit-il d’un suicide ou d’un meurtre ? La réponse pourrait être trouvée dans l’enquête qui a été ouverte par la gendarmerie.

De nombreuses questions restent en suspens après la découverte, ce Dimanche matin, d’un homme d’une quarantaine d’année pendu dans sa chambre, dans le quartier de Djibélor. Le corps de la victime, seul dans sa chambre, a été retrouvé par sa mère. « C’est mon beau-frère qui m’a appelé le Samedi pour me dire que mon neveu a eu des soucis parce qu’il a été poursuivi depuis son champ par des gens qui ne cessaient de le menacer de mort. Il avait même sollicité l’aide de la gendarmerie afin qu’il puisse être protégé.

Les gendarmes étaient d’ailleurs venus à la maison pour le chercher. Je croyais que les hommes en bleu allaient l’entendre sur ces déclarations avant de le garder pour sa sécurité. Mais malheureusement, il est retourné à la maison vers 19 heures. Une fois à la maison, il a échangé avec sa mère avant qu’il ne lui dise que je vais ranger ma chambre.

C’est quand il est entré dans sa chambre que sa maman a commencé à entendre beaucoup de bruit. La porte fermée à clé, sa maman l’a forcé avant de le rouvrir. Grande fût sa surprise quand elle a retrouvé son garçon mort pendu », raconte la tante de la victime, Marie Hélène Kabo. Les soldats du feu alertés, se sont aussitôt sur les lieux du drame. Ils ont déposé le corps de la victime à la morgue de l’hôpital de la paix. Les gendarmes ont ouvert une enquête.

A.Ndiaye -Rue23.net

Charger plus d'articles
Charger plus par Rue23
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Dahra : L’ancien maire, Aly Saleh est décédé

L’ancien maire de Dahra est décédé hier, Lundi 17 Septembre 2018 à Dahra. Une perte qui a …